Un logiciel qui m’a trop aidé à mémoriser !

forgetting_curve2_fr
Un psychologue allemand, Ebbinghaus, a travaillé sur la mémoire et l’oubli et a dressé une courbe comme celle tiré de potiondevie que j’ai mise en en-tête de cet article.

Le principe est simple, lorsque vous apprenez quelque chose pour la première fois, vous l’oublierez vite et vous oublierez une grande partie de l’information. Mais si vous révisez cette information vous l’oublierez moins vite et vous en oublierez une moindre partie, etc.

Cela signifie quelque chose pour vos révisions : Pour retenir quelque chose sur le long terme (des QROCs de SHS par exemple), il faut respecter les bons délais. En effet, vous remarquez sur la courbe que les répétitions peuvent être de plus en plus espacées car vous oubliez moins vite au fur et à mesure que vous répétez. Cela s’appelle la spaces-repetition ou méthode des J.

Toutefois, cette méthode demande une organisation particulièrement exigeante et donc, pour vous faciliter le travail, je vous recommande le logiciel Anki.

C’est un logiciel de questions-réponses gratuit qui permet de créer des cartes et des paquets pour vos révisions. Par exemple, vous pouvez créer un paquet « SHS » et y créer une carte. Pour la créer, vous allez rentrer un recto et un verso. Lorsque vous serez en mode révision, Anki affichera le recto et vous devrez vous rappeler du verso.

L’avantage du logiciel, c’est qu’il utilise la courbe de l’oubli et respecte ses intervalles pour les révisions des cartes. Ainsi, chaque jour vous révisez les cartes du jour et le logiciel se charge lui-même de planifier les prochaines révisions selon cette courbe de l’oubli.

Cet article pourrait aussi t’intéresser : (En anglais) Un site qui m’a trop aidé en UE1 et 3 !


5 comments

  1. Salut ! Je voulais juste dire que je trouve ce logiciel assez pratique pour créer des flashcards mais je ne sais vraiment pas comment faire les réglagles c’est à dire combien de cartes faire passer quand je m’entraîne, s’il faut faire paquet par paquet ou pas… Des conseils à ce propos ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *