Une nouvelle voie pour faire médecine sans passer par le concours !

Vous êtes à la recherche d’une façon de réaliser votre projet professionnel sans passer ce fameux concours de la PACES ? Je vous avais déjà parlé des voies alternatives à la PACES. Mais un arrêté du 21 avril 2017 ouvre désormais l’accès aux études de médecine pour les étudiants infirmiers et d’autres encore.

Selon leur profil, les étudiants affectés en deuxième ou troisième année. Ils doivent pour cela présenter un dossier de candidature, au plus tard le 31 mars de chaque année. Cela n’est pas seulement valable pour la médecine mais aussi la pharmacie, l’odontologie. Cette mesure sera effective pour la rentrée 2018 !

À noter que les candidats ne peuvent postuler qu’à une seule filière et ne pourront renouveler leur candidature que deux fois. C’est une belle avancée et cela ouvrira peut-être la voie à d’autres passerelles vers ces études.

Selon infirmiers.com, Clément Gauthier, président de la Fédération Nationale des Étudiants en Soins Infirmiers (FNESI)indique être globalement très satisfait de cette mesure, qui n’est pas une surprise puisqu’elle avait été annoncée lors de la « grande conférence de santé« . Pour autant, nous nous réjouissons vraiment de voir les conclusions de cette conférence prise en compte. Il déplore néanmoins qu’une expérience de deux ans soit exigée pour les paramédicaux souhaitant pouvoir bénéficier de cette réorientation, une condition à laquelle la FNESI reste opposée.

Sur la question du changement de carrière, l’organisation étudiante désire également aller plus loin. Ce que nous voulons, et souhaiterions voir se développer dorénavant, ce ne sont pas seulement des passerelles entre les formations paramédicales et médicales mais un système de réorientation efficient entre l’ensemble des formations de la santé qu’elles soient médicales ou paramédicales, conclut Clément Gauthier. Sur ce point, la FNESI compte œuvrer en collaboration avec l’ensemble des fédérations de ces filières pour aller en ce sens.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *